Lancement de L’ETPK

L’Ecole Technique Professionnelle Kabare-Nord, ETPK en sigle, a été créée dans le cadre du projet d’appui à la réinsertion socio-économique des jeunes à risque par la construction d’un centre de formation professionnelle dans le territoire de Kabare, province du Sud-Kivu, financé par les Fonds de Contrepartie Congo-Japon sous le haut patronage du Ministère du Plan de la RDC. Exécuté par l’ONG ADS, le projet est arrivé au moment où la communauté entière souffre des problèmes liés aux chômages, à l’insécurité et à pauvreté.

Avec la participation active de l’ONG ADS, partenaire locale et de la population représentée par le Comité Local de Développement (CLD), l’école a pris la forme juridique d’une « école communautaire » afin d’exécuter les programmes intégrés dans les territoires de Kabare, Kalehe, Idjwi et Walungu en province du Sud-Kivu, d’une part, et d’autre part assurer l’éducation et la formation technique et professionnelle des enfants, jeunes et adultes.

Activités de l’Ecole Technique Professionnelle de Kabare

L’Ecole Technique Professionnelle Kabare-Nord, ETPK en sigle intervient dans 3 secteurs notamment :

1. Le secteur d’enseignement technique normal à partir de la 7 ème et 8ème année d’éducation de base (EB), puis 1ère, 2ème, 3ème et 4ème année technique en vue de l’obtention du diplôme d’Etat. Ce sont les techniciens du niveau A2 en différentes sections. Les salles de classes et filières seront ouvertes progressivement chaque année. Ces filières seront opérationnelles selon le de la communauté, certaines peuvent être créées pour un temps, d’autres peuvent être arrêtées selon la nécessité et les besoins exprimés par la communauté.

2. Le secteur des formations professionnelles à court terme dans divers métiers. Il s’agit des activités des centres de formation professionnelle dont la formation ne peut dépasser 2 ans de théorie et pratique confondues dans
diverses filières des métiers. Ces techniciens du cycle court reçoivent de brevet du niveau A3. Les filières des formations ouvertes dépendent des besoins exprimés par la population.

Le secteur de développement rural se charge spécialement des activités de développement du milieu en collaboration avec les comités locaux de développement. L’ADS veut confier l’Ecole la responsabilité d’accompagner les  projets lancés dans les territoires et de superviser les actions des organisations locales partenaires des territoires de la province du Sud-Kivu.

 

Obtenez plus de détails sur le projet en lisant le document ci-dessous

TERMES DE REFERENCE PGME ETPK